• Site Acc 4

    Awliguine

  • L'école du campement d'Awliguine : un soutien au long-court

    L’école accueille pour l’année scolaire 2017/2018 un groupe de 48 élèves (27 filles et 21 garçons) répartis en maternelle, CP, CE et CM2. L’appui de l’association pour l’école publique continue et reste indispensable.

    Lire la suite


  • Rentrée scolaire à AWLIGUINE : 53 élèves en classe

    La mission d’octobre a permis de faire l’inventaire des besoins des élèves (fournitures, matériels pour la cantine, denrées).

    Lire la suite


  • 4 collégiens d’Awliguine à Tchirozérine

    Les collégiens du campement d’Awliguine suivent leur scolarité à la ville de Tchirozérine (15 km). Pour les nouveaux élèves, le passage en 6ème n’est pas aisé : éloignement de leur famille, intégration en ville, scolarité dans des classes de 70 élèves. Du fait de l’absence de transport collectif et d’internat, l’association soutient les parents dans l’éducation de leurs enfants. Pour l’accueil de l’élève, une contribution pour les charges alimentaires et d’hébergement est versée aux familles d’accueil proposées par les parents (20 €/mois et par élève). D’autre part, un kit de matériel scolaire et deux tenues sont financées par l’association à chaque élève. Des cours de soutien scolaire sont financés sur 5 mois.

    Lire la suite


  • MOBILISATION DES LYCEENS DU LYCEE J. ANTIDE de Reignier

     Sensibilisés par leurs professeurs d’Histoire-Géographie et d’Education Socio-Culturelle, les élèves de la classe Seconde SAPAT ont reçu dans leur classe Ghissa ALHASSANE, notre partenaire. Après des travaux préparatoires, les élèves ont réalisé une interview afin de recueillir auprès de Ghissa diverses informations (vie locale, culture touarègue, travail d’une Ong, etc). Très mobilisés, les élèves ont ensuite organisé au sein du Lycée Jeanne Antide une opération « bol de riz » afin de récolter des fonds pour venir en appui à l’école d’Awliguine. Plus de 600 € ont été collectés. Belle initiative !

    Lire la suite


  • RECHERCHE EN EAU SUR AWLIGUINE : des avancées et des limites

    La solution d’une prospection géophysique (recherche de la nappe par sondage électrique) se présentait comme une bonne option pour faciliter la recherche en eau sur le campement. Mais la question qui se posait alors était « où sonder ? ». Vu le coût d’un sondage, il fallait mieux circonscrire la zone. Le SIEM (Syndicat Intercommunal des Eaux des Moises à Perrignier), partenaire de Talam Léman sur les projets-eau, a accepté d’appuyer le financement d’une telle recherche. C’est plutôt rare et à souligner. En effet, de nombreux bailleurs sont plus enclins à financer des actions aux résultats sans risque.

    Lire la suite


  • RECHERCHE EN EAU A AWLIGUINE : surcreuser le puits d'Ezagaz

    Le diagnostic réalisé sur le campement d’Awliguine a mis en lumière la problématique d’accès à l’eau et ses conséquences. Il existe un seul puits villageois pérenne dont de nombreuses familles sont éloignées. Ce puits sert à l’alimentation en même temps humaine et animale ce qui n’est pas très pratique et hygiénique. L’activité maraichère est peu développée du fait du manque d’eau (une dizaine de puits maraichers dont la plupart n’ont de l’eau que quelques mois).

    Plusieurs tentatives de creusement ont été tentées par les habitants et se sont montrées infructueuses. Un puits construit il y a une dizaine d’années à l’ouest s’est tari (puits d’Ezagaz).

    Face à ces constats, nous avons communément décidé de nous investir dans des démarches visant à rechercher l’eau d’une manière moins aléatoire.

    Lire la suite