• Site Acc 4

Retrouvailles à Agadez !

Après 6 ans d’absence, des membres de l’association ont pu se rendre à Agadez. Un «vol spécial», affrété par l’Etat du Niger, en lien avec Point Voyages, a facilité le déplacement de 80 personnes au départ de Roissy.
Les retrouvailles étaient attendues de part et d’autre. Cet été, Issouf MAHA, Maire de Tchirozérine, adressait une lettre à ses partenaires et amis, dont Talam Léman, dans laquelle il disait : «Les aléas géopolitiques ne doivent pas prendre le dessus sur les dynamiques de solidarités entre les peuples. (…) Nous avons pensé que le temps est venu de retrouver nos amis français et européens qui partagent nos certitudes, nos doutes, nos douleurs et nos joies». L’émotion était palpable à l’arrivée.

A son niveau, Françoise retrouvait  des personnes connues et chacun manifestait sa joie. Claude et Mileine allaient découvrir pour la première fois cette ville, ses habitants, son mode de vie.

Durant une semaine, ils ont partagé des moments particuliers dans ce groupe composé majoritairement de membres de Croq’Nature (agence de «tourisme solidaire»organisatrice du séjour), d’organismes de solidarités. La présence de Maurice Freund venait rappeler tout son combat pour l’ouverture des régions du désert au tourisme.  Le groupe était placé «sous surveillance» puisque des militaires étaient chargés de sa protection. L’ambassade de France donna sur place des consignes restrictives quant à toute sortie d’Agadez ce qui empêcha les missions extérieures sur les projets. C’était inattendu puisque jusqu’alors les sorties sous escorte étaient possibles dans « la zone placée rouge » par le Quai d’Orsay. A toute petite échelle, chacun vivait ce qu’était la privation de la liberté de circuler. Durant ce séjour, les membres de Talam n’ont ressenti  aucun regard malveillant ; aucun coup de feu ne fût entendu dans cette ville de + de 100 000 habitants ; aucun sentiment d’insécurité. Ils se sont sentis en confiance totale avec les amis d’Agadez qui ont tout fait pour faciliter l’accueil.

     

Pour eux, l’enjeu était important : donner une autre image de leur région, sortir de cet isolement qui limite l’activité et les relations. Beaucoup ont adressé des messages d’amitiés tel qu’Ibrahim Manzo Diallo, Journaliste d’Aïr Info: «Merci d’avoir bien voulu braver les peurs qui nous enchainent, celles qui veulent nous éloigner au profit de je ne sais quel idéal. Votre arrivée à cassé ces chaines et l’objectif pour nous est que nos amis circulent sans restrictions. J’ai cet intime espoir ; celui de nous voir ensemble cheminer fièrement sur sentiers et dunes, libres et heureux tels les enfants avides d’horizons nus».
Malgré ses limites en temps et déplacements, cette semaine a permis d’échanger avec nos partenaires du GIE Tagazt et des bénéficiaires ; de participer entre autre à la 2ème édition du Grand Marathon du Ténéré….et de passer des moments conviviaux avec des amitiés locales.

 

Mots-clés: Evènement, Voyage Niger

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de l'actualité de l'association.