Nos actions

Education

Sans nier les savoir-faire ancestraux, force est de constater que l’éducation scolaire joue un rôle majeur dans le développement. A tous les âges de la vie, l’apprentissage ouvre à de nouvelles compétences : savoir lire, écrire, compter demeurent des acquisitions de base.

Parce que les enfants d’aujourd’hui seront les adultes de demain, Talam Léman appuie la scolarisation d’élèves du cycle primaire aux études supérieures.

  • Nos Actions
  • Education
  • Collégiens : poursuite des études générales ou techniques

Collégiens : poursuite des études générales ou techniques

Au début de l'année scolaire 2018-2019, Talam Léman a soutenu 11 collégiens venant de l'école d'Awliguine. Ils ont été orientés dans 3 collèges (6 élèves au Collège d'Enseignement Général, 4 élèves au Collège d'Enseignement Technique et 1 élève au Centre de Formation des Métiers) de Tchirozèrine.

L'association continue à fournir un kit de rentrée pour chacun des élèves. Elle indemnise les familles d'accueil et finance des cours des soutien durant le 2ème et 3ème trimestre.

La vie à Tchirozèrine est toujours difficile à intégrer pour ces jeunes issus du monde rural. Ils découvrent un milieu de vie différent sur divers plans et doivent s'adapter à une organisation tout autre au collège. Au niveau scolaire, les niveaux des enfants en lecture et mathématiques sont relativement faibles. D'où l'importance des cours de soutien scolaire. Les jeunes ont souvent été pénalisés par des mouvements de grève des professeurs.

Face à ces problématiques, le GIE Tagazt et les professeurs ont décidé de transférer au mois de février 3 des élèves du Collège d'Enseignement Général au CEG Kampala en accord avec les familles et les tuteurs. Ces élèves se sont mieux adaptés à ce collège et ont vu leurs résultats progresser au cours des deux derniers trimestres.

La fête de fin d'année de l'école d'Awliguine a permis d'organiser avec le GIE Tagazt, les parents et les collégiens une réunion de fin d'année. Ils ont évoqué les difficultés rencontrées, le rôle des tuteurs à Tchirozérine et la poursuite de chacun des collégiens. Cette année, il n'y a pas de redoublement. Par contre, 2 collégiens (1 au CET et 1 au CES) ont quitté le système éducatif en mars 2019 pour des raisons familiales et un autre élève a été exclu du CES pour absentéisme.

Pour la nouvelle rentrée 2019-2020, nous aurons donc 3 élèves qui poursuivent leurs études au CET, 3 élèves au CEG Kampala et 1élève au CEG auxquels s'ajoutent les 5 élèves de CM2 qui ne connaitront leurs affectations qu'à la rentrée.

Talam Léman félicite les collégiens pour le travail fourni malgré les changements subis pour certains en cours d'année. Nous sommes vigilants avec le GIE Tagazt pour bien accompagner ces élèves dans ces nouvelles orientations et feront le point avec les familles en début d'année pour appréhender la situation de chacune des collégiens.

 

Mots-clés: Collégiens, Tchirozérine

Lettre d'information

Inscrivez-vous à notre lettre d'information pour être tenu au courant de l'actualité de l'association.